Terres : une expo à ciel ouvert
17 mai 2014
JOURS DE GUERRE 1914-1918
16 juin 2014

11e Festival Photo La Gacilly

Créé il y a 11 ans, le Festival Photo Peuples et Nature de la Gacilly est devenu le plus grand festival photo de plein en France

Thème de la 11e édition : la photographie américaine

Qui sont les Américains ? Comment perçoivent-ils leur territoire ? Quelle vision portent-ils sur la société et sur un espace naturel qui se fragilise ? Pete McBride a passé plusieurs mois à sillonner le fleuve Colorado pour le National Geographic. Depuis sa source dans les Montagnes Rocheuses jusqu’à son embouchure dans le golfe de Californie, il montre combien ces paysages de toute beauté sont désormais menacés par l’assèchement de cette rivière mythique dont l’eau, cet or bleu, est surexploité par les hommes. Brent Stirton, quant à lui, est revenu sur les terres des Navajos, 150 ans après leur « longue marche », quand le gouvernement décida de les exproprier. Il nous offre un parallèle saisissant avec les clichés historiques d’Edward S. Curtis qui les avait immortalisés dans les années 1890 : les premiers natifs du continent américain ont bien du mal à préserver leur identité. Exposé dans les plus prestigieuses galeries d’art, David Maisel, quant à lui, s’est intéressé aux paysages américains modifiés par l’homme. Des clichés pris à 13 000 mètres d’altitude, des mosaïques de couleurs, de véritables tableaux dont il faut s’approcher au plus près pour découvrir la terrifiante réalité. Photographe de renom, passionné par l’Afrique, révolté par la destruction de l’environnement, Nick Brandt se pose à la fois en artiste et en défenseur du monde animal : nous avons souhaité rendre hommage à son combat en présentant ses douze années de travail. Autre spécialiste de la photo animalière, photographe vedette du National Geographic, Michael Nichols a passé une année en Tanzanie à suivre l’existence précaire des lions du Serengeti : un reportage fascinant en partenariat avec le Festival de Visa pour l’Image. Quant à Steve McCurry, légende de l’agence Magnum Photos, il nous présentera comme une invitation à voyager ses plus célèbres icônes : trente années de carrière à capter la condition humaine. Deux hommages, enfin, seront rendus à deux grandes légendes de la photographie outre-Atlantique : Robert Capa, le modèle de tous les photoreporters de guerre, auteur de la si célèbre image du débarquement de Normandie, habillera les rues du village avec des clichés méconnus, ceux d’un monde en paix, loin de la fureur des conflits ; quant à Ansel Adams, le pape de la photographie environnementale et de paysages, nous présenterons une rétrospective de son œuvre sur les grands parcs américains. Et, comme un hommage à une Amérique XXL, les images de la NASA et du premier homme sur la lune s’étaleront en majesté à travers les rues de notre village de La Gacilly. En parallèle à cette programmation américaine, et dans notre volonté toujours affirmée de défendre une photographie engagée, une photographie de proximité, une photographie qui mêle les regards documentaires, historiques et artistiques, nos galeries à ciel ouvert, nos rues et nos jardins resteront le réceptacle de cette diversité.

« Terre de vacances » pour le photographe Georges Mérillon, « Terre d’adoption » pour Patrick Messina, le Morbihan, notre département, reste à l’honneur grâce au soutien fidèle du Conseil général du Morbihan.

Guillaume Herbaut, l’un des photographes les plus doués de la nouvelle génération présentera ces terres arctiques victimes du réchauffement climatique, qui aiguisent les appétits industriels des grandes puissances et contraignent les populations à modifier leur style de vie.

Floriane de Lassée, toujours sur les routes, à la rencontre des habitants du monde, rentre d’un tour du monde des cinq continents : elle porte un regard poétique, plein d’humour, sur ces hommes et ces femmes que l’on croise au hasard de nos voyages, et qui portent sur leur tête des bidons d’eau, du bois, de la nourriture, leur vie en somme…

Edouard Boubat, immense figure de la photographie humaniste, fera revivre ces petits moments du quotidien emplis de grâce, de beauté, de poésie et de plénitude intemporelle.

Russel James, renommé pour ses photographies de mode avec les plus beaux mannequins, est aussi un amoureux des peuples, un inconditionnel défenseur de la nature : son projet Nomad, que nous vous dévoilons, se compose comme un dialogue des pratiques artistiques avec les communautés autochtones menacées.

Pour la première fois, les amateurs de photographie se verront ainsi exposés, le temps de notre Festival, au travers d’expositions temporaires tout au long de l’été. Des lieux de Mémoire sur lesquels Patrick Tournebœuf, avec une approche documentaire, et Mathieu Pernot, par une vision plasticienne, ont travaillé en donnant leurs regards sur ces bunkers allemands abandonnés au vent et au sable sur nos côtes.

AU PROGRAMME

  • Ansel Adams
  • Nick Brandt
  • David Maisel
  • Pete McBride
  • Steve McCurry
  • Photos de la Nasa
  • Michael Nichols
  • Brent Stirton
  • Robert Capa
  • Russell James
  • La Louisiane en Bretagne
  • Edouard Boubat
  • Floriane de Lassée
  • Guillaume Herbaut
  • Georges Mérillon
  • Patrick Messina
  • Mathieu Pernot
  • Patrick Tournebœuf
  • Collectif Image Sans Frontière
  • Festival photo des collégiens  du Morbihan

Petit aperçu de la sélection 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *