Dans le cadre de la saison estivale « Éclats de fête » la ville de Riom accueillera les œuvres de Jean Michel Nicolas sur les grilles du jardin de la Sainte Chapelle.

Comme tous les ans, la saison culturelle estival « Éclats de fête » de Riom accueillera une vingtaine de spectacles de rues gratuits diffusés sur l’ensemble de la ville. Cette année, la ville fera aussi lumière sur les arts plastiques avec l’exposition « Facéties minuscules » de Jean Michel Nicolas.

Cet artiste photographe originaire de Moulins, diplômé des beaux-arts de Clermont-Ferrand est maintenant professeur à Paris. Après de nombreuses expositions au sein des villes françaises, c’est sur les grilles du jardin de la Sainte Chapelle, au cœur de l’espace publique que vous pourrez admirer ces œuvres.

Cet artiste surprenant vous propose de retrouver pendant quelques temps vos yeux d’enfants et de vous plonger dans un autre monde subtil et poétique.

À travers ces images, vous découvrirez la vie éphémère et fragile d’ombres passagères. Celles-ci sont peut-être présentes dans notre quotidien à des endroits si anodins qu’ils n’interpellent plus notre attention. Où peut-être ne sont-elles qu’illusion ?

Réelles où pures fabulations de l’esprit, ces petits personnages vous feront découvrir leur univers. À la hauteur des brindilles d’herbes elles vous transmettront des bribes de leurs vies aussi courtes et fugaces que leur existence. Avant que le soleil ne se couche, les plongeant dans l’ombre jusqu’aux prochaines lueurs.

A propos du photographe

Jean Michel Nicolas, artiste originaire de Moulins, diplômé de l’école des beaux-arts de Clermont-Ferrand est actuellement enseignant à Paris.

Il est rentré dans les collections du Frac Auvergne en 1986 et a été l’invité du festival du court métrage de Clermont-Ferrand en 1993 avec une exposition sur le thème du cinéma (Bobines).

Ces œuvres ont été à l’origine de nombreuses expositions en France notamment à Paris, Vichy, St Ouen, Cergy… avant de prendre place sur ces grilles.

Dans cette exposition, il vous propose de porter un nouveau regard, où plutôt de retrouver vos yeux d’enfant. Face à vous ; des objets, des lieux qui vous paraissent anodins et sans histoire et qui pourtant, peuvent cacher bien des surprises. Ils sont le miroir vers un autre monde. De petites ombres frêles et éphémères vous emmèneront dans leur univers qui peut être imaginaire, mais qui est peut-être aussi sous vos yeux à chaque instant.

Elles se glissent dans les feuilles, sur les tomates, à la surface de l’eau, entre les brins d’herbe… et s’envolent aussi vite. Elles ne se laissent pas voir, grâce à leur complice le soleil, elles se jouent de nous. C’est pourquoi ces images sont si précieuses. Elles sont le témoignage de leur vie, de leurs pas, de leurs gestes, de ces instants volés rapides comme l’éclair.

 

Vous vous retrouverez à la hauteur de petites brindilles d’herbes, à la hauteur de vos trois pommes et vous porterez à nouveau vos yeux d’enfants sur le monde. Vos yeux ronds seront absorbés par l’image de ces personnages et capables d’envisager une autre réalité.

 

La magie de ces photos tient en grande partie à leur simplicité, elles contiennent un petit « presque rien » qui pourtant fait toute la différence. L’émerveillement implique l’oubli de sa technique qui consiste à promener avec lui ses silhouettes d’images découpées. Parfois, elles demandent à quitter sa poche, alors il les sort et efface délicatement sa propre ombre pour ensuite les photographier au cœur de la nature. Il dépose entre celle-ci et le soleil ces petits personnages et immortalise leurs instants de vie fugace. Qu’importe le numérique, Jean Michel Nicolas demeure un artiste, bricoleur d’images.

 

Après cette expérience, vous vous surprendrez à ne plus voir le monde de la même façon. Vous chercherez au détour des arbres, entre les roseaux à retrouver ces personnages magiques afin de ressaisir, juste quelques secondes de leur existence. Et peut-être qu’en étant attentif, l’esprit vif et équipé de vos yeux d’enfant, vous les reverrez. Mais soyez discret et appréciez la rareté de ce qui se présente devant vous où alors, ils pourraient bien s’effacer, plus vite que votre ombre…

10 juillet 2015

Facéties Minuscules

Dans le cadre de la saison estivale « Éclats de fête » la ville de Riom accueillera les œuvres de Jean Michel Nicolas sur les grilles […]
1 juillet 2015

PORTRAITS MÉMORABLES

A partir du 1er juillet, Yves Marcellin participe au Off des Rencontres d’Arles 2015 en dévoilant sa série « PORTRAITS MÉMORABLES ». Ses tableaux photographiques centrés […]
20 juin 2015

EXPOSITION : LES FRAGMENTS

Le club photo de Varennes sur seine vous invite le 20 juin à partir de 14 h et le 21 juin à partir de 10 h […]
17 juin 2015

Anne-Sophie Granjon, Photographies

Après les Histoires Naturelles de Juliette Bates, la Galerie Esther Woerdehoff a le plaisir d’annoncer sa prochaine exposition de photographies à l’Hôtel La Belle Juliette. Photographe […]