Guido-Guidi_photo1« Quand je photographie quelque chose, je suis cette chose…comme si je priais»

La Fondation Henri Cartier-Bresson présente une importante exposition de Guido Guidi, figure majeure de la photographie contemporaine italienne, qui considère la photographie comme un prolongement du regard, une manière de vivre. Pour la première fois en France, les quarante ans de carrière du photographe, pionnier du renouveau de la photographie du territoire, sont retracés. Sur deux étages, les expérimentations en noir et blanc des années soixante-dix côtoient les séries couleur emblématiques telles que In between cities, A New map of Italy ou Preganziol.

Né en 1941 à Cesena, au Nord-est de l’Italie, Guido Guidi souhaite devenir architecte ou peintre, il suit alors des cours d’architecture à l’Institut Universitaire d’Architecture de Venise puis au Corso Superiore di Disegno Industriale de Venise. Au cours de cette formation, il commence à s’intéresser à la photographie pour s’y consacrer totalement à partir du milieu des années soixante. Pendant les premières années de sa carrière, attiré par le travail de Walker Evans, de Lee Friedlander et par le néoréalisme italien, il s’essaie à la photographie en noir et blanc et réalise des séries dans la mouvance de l’art conceptuel de l’époque.Guido-Guidi_photo2

À partir de 1970, il travaille comme photographe pour le département d’urbanisme de l’université de Venise et se concentre sur le paysage contemporain et ses transformations. Il abandonne alors le noir et blanc et se consacre au travail à la chambre avec un film couleur grand format. Il souhaite documenter l’Italie, enregistrer la vie italienne non pas en s’intéressant aux espaces culturels mais en se concentrant sur les espaces périphériques, à la marge. Pour Guidi, « travailler à la frontière implique de travailler en étant privé de certitudes et d’observer des situations non codifiées, incertaines, ouvertes, mal comprises ou incomprises. Insister sur la marge, et même la photographie a une marge, cela signifie porter un regard plus large sur les choses, sans préjugés ».

L’exposition est accompagnée d’un catalogue publié par MACK avec une introduction d’Agnès Sire, commissaire de l’exposition et un essai de Marta Dahò, historienne de la photographie. MACK vient de publier également Preganziol, 1983. Cette série, réalisée il y a 30 ans entre les quatre murs d’une cabane de jardinier abandonnée de Preganziol, est présentée sous sa forme originale dans la vitrine du deuxième étage. Les 16 tirages ne sont pas un simple exercice sur la lumière mais une recherche sur le temps et l’espace. Cette exposition est le fruit d’une coproduction. Elle sera présentée à Huis Marseille, Amsterdam du 14 juin au 7 septembre 2014 puis au Museo d’Arte della Città de Ravenne à l’automne 2014.

Dans le cadre de l’exposition, un entretien entre Guido Guidi et Marta Daho, historienne de la photographie est organisé le jeudi 16 janvier à 19h à l’Institut culturel italien.

L’exposition est réalisée avec le soutien de l’Institut culturel italien de Paris et en partenariat avec Télérama.

Horaires: du mardi au dimanche de 13h00 à 18h30 - le samedi de 11h00 à 18h45 - nocturne gratuite le mercredi de 18h30 à 20h30 - fermé le lundi

Tarifs:  plein tarif 7€- tarif réduit 4€ -  gratuit pour les Amis de la Fondation HCB

 

16 janvier 2014

GUIDO GUIDI « VERAMENTE »

« Quand je photographie quelque chose, je suis cette chose…comme si je priais» La Fondation Henri Cartier-Bresson présente une importante exposition de Guido Guidi, figure majeure […]
16 janvier 2014

NUS MASCULINS Exposition-Vente

Dans leur tonalité ouvertement érotique, les expositions montées "Au Bonheur du jour" , visent les temps anciens et modernes de la photographie et du dessin, du 19e […]
15 janvier 2014

« STELES » Patrick Tourneboeuf

Huit photographies inédites de la série Stèles de Patrick Tourneboeuf seront présentées dans le cadre de l’exposition organisée à l’Hôtel de Ville de Paris à l’occasion des commémorations de la […]
15 janvier 2014

DAVID LYNCH « SMALL STORIES »

Cinéaste de renom, David Lynch est aussi artiste plasticien, designer et musicien. Pour la Maison Européenne de la Photographie, qui lui a donné carte blanche, il […]