White House

Photo: Christopher Morris

 « Americans » de Christopher Morris à la galerie La petite poule noire

Dans les années 2000, le photographe de presse Christopher Morris qui couvre depuis quinze ans les zones de conflit à travers le monde, décide de tourner ses yeux vers son propre pays, l’Amérique. Commence alors un fascinant voyage dans une Amérique dont il s’aperçoit qu’il ne la connaît pas.

L’Amérique des années 2000, c’est une Amérique en guerre. C’est l’Amérique white trash, l’Amérique de l’obésité, l’Amérique du fanatisme religieux. Christopher Morris, sans aucun effet de manche, refusant l’exotisme autant que le misérabilisme, dans une approche tout en retenue, nous y plonge. Son regard s’exerce sur les limites de la société américaine, d’un certain modèle contemporain.

L’exposition, Americans, présente 30 images couleur.
Deux ouvrages regroupant ces travaux ont été publiés chez Steidl, My America en 2006,Americans en novembre 2012.

Christopher Morris vit à Paris. Membre fondateur de l’agence VII, il est né en Californie en 1958 et a été durant des années en quasi exclusivité au Time magazine.

Il a notamment reçu la médaille d’or Robert Capa, le prix Olivier Rebbot Award, et de nombreux World Press Photo.

14 septembre 2013

« AMERICANS » de Christopher Morris

 « Americans » de Christopher Morris à la galerie La petite poule noire Dans les années 2000, le photographe de presse Christopher Morris qui couvre depuis quinze […]
14 septembre 2013

« Nous resterons sur terre » de Cédric Delsaux

”Nous Resterons sur Terre" est un récit d’une beauté enivrante, une forme de méditation sur l’impact qu’engendre ici l’action des hommes et ses conséquences ailleurs. Cédric […]
14 septembre 2013

MICHEL ROTY  » De nu à mues « 

MICHEL ROTY " De nu à mues " à la Galerie à l'Ane bleu Ces corps à la nudité tendue exposent leur peau de lait aux […]
13 septembre 2013

Ligne de mire : photos de blockhaus

Un travail original sur le bunker allemand, élément incontournable du paysage de rivages bretons. L'exposition de   Mathieu Pernot décline le thème du   bunkers  de […]