Profession :  photographe de cinéma

Clint Eastwoord par Nicolas Guérin

Clint Eastwoord par Nicolas Guérin

Il débute dans la photographie professionnelle à l'âge de 30 ans, et se fait un nom en shootant les professionnels du cinéma : Martin Scorses, Tim Burton, Quentin Tarantino... Influencé par le travail de Helmut Newton, Peter Lindberg, Paolo Reversi,  il commence par se présenter chez Positif, mensuel spécialisé du cinéma, et obtient un pass pour le Festival de Cannes d'où, avec un Mamiya RZ à l'apprentissage difficile, il revient avec une photo des frères Coen, une autre de Wong Kar Waï :

"durant tout le festival, j'ai photographié au 1/125e, mais le miroir du Mamiya est tellement gros et mal amorti que les flous de bougé étaient légion." (Entretien dans Compétence Photo de février 2014).

Agé aujourd'hui de 43 ans, il a donc fait un métier de sa passion pour la photo de cinéma :

"Si j'avais été passionné par les photos de fleurs ou de mes proches, j'aurais difficilement pu gagner ma vie. Une mauvaise photo de Clint Eastwood se vendra toujours, tandis qu'une très bonne photo de ma grand mère ne se vendra jamais"

Passion : Polaroid

L'intitulé "Polaroïd" est un gentil cache-sexe pour désigner la série de photos de nus que Philippe Gérin aime à construire dans son studio Parisien : son travail s'approchant avec plaisir de profonds tabous qu'il n'hésite pas à chatouiller de son objectif, il construit son oeuvre en toute liberté. La série "Eloge de l'ombre" propose des flous de corps entrelacés, qui au moment de la prise de vue étaient réellement en train de faire l'amour, immortalisés quelques secondes avant la jouissance.

« Cette série est née d’un manque extrême. Au printemps dernier, j’étais séparé géographiquement de la femme que j’aime et cela m’était intolérable. Alors j’ai inventé une utopie, créé une bulle, en invitant des gens à venir jouir chez moi le soir. Et je les ai photographiés. Pour « voir », pour être prés de ces émotions que je ne voulais pas oublier. Pour me rapprocher d’elle.

nicolas-guerin-eloge-ombre

Vous trouverez sans problème plein de sites qui parlent de Nicolas Guérin et illustrent ses nombreux projets, professionnels et personnels, avec une belle inclination à l'exposition multiple comme sur cette série limitée pour le magazine Khube, avec le mannequin Andrej Pejic

nicolas-guerin-over-exposed-Andrej-Pejic

Nicolas Guerin

Nicolas Guerin

Nicolas Guerin

Nicolas Guerin

Nicolas Guerin

Nicolas Guerin

 

26 janvier 2014

Nicolas Guérin

Profession :  photographe de cinéma Il débute dans la photographie professionnelle à l'âge de 30 ans, et se fait un nom en shootant les professionnels du […]
23 janvier 2014

Franco Fontana

Photographe italien né en 1933, Franco Fontana construit une géométrie de couleurs vives à partir de photos de paysages de campagne, mais aussi de points de […]
21 janvier 2014

Denis Rouvre

Spécialiste du portrait, Denis Rouvre a notamment travaillé pour FishLove, une ONG fondée par l'actrice  Greta Scacchi avec l'objectif de sensibiliser les esprits aux ravages de la […]
19 janvier 2014

Laurence Pigeyre

C'est au cours d'une visite à l'Ivraie, librairie café de Douarnenez, que nous avons subrepticement découvert  l'ouvrage "NihonJin" (le Japonais en Japonais), photographies couleurs de scènes […]